Une définition du journalisme computationnel

19/06/2014

wordle 3 Le journalisme computationnel s’appuie sur des outils des sciences de l’informatiques, des sciences sociales et des sciences humaines numériques pour collecter, vérifier, représenter, publier, diffuser des informations. Il recouvre donc des pratiques hybrides et variées telles que la manipulation et la visualisation de données, la linguistique computationnelles ou encore l’analyse de contenus.Il est enseigné à la Columbia Journalism School (Etats-Unis) depuis 2012 et fera l’objet, à la rentrée 2014, d’un master l’Université de Cardiff (Royaume Uni). L’Université de Syracuse (Etats-Unis) y consacre également un master à partir de 2014. Ce programme comprend notamment des cours d’algorithmiques, de communication visuelle, d’écriture multi plateformes, de  modélisation et d’analyse de logiciels et de recherche/visualisation de données.

Les origines du journalisme computationnel remontent à 1952, époque à laquelle un ordinateur est utilisé pour la première fois par une chaîne de télévision (CBS, Etats-Unis) pour prédire l’issue d’élections.

Lire ici une « Petite histoire du journalisme computationnel »


Ressources :

Blog de Nick Diakopoulos, Columbia University Journalism

Cohen Sarah & alli. Computational journalism. Communications of the ACM, 54(10) :66–71, novembre 2011

Computation and journalism

Computation + Journalism Class at Georgia Tech (blog)

Introduction : computer science and journalism, University of Hong Kong

Liste de lecture (en)

 

Mots-clés: